52 views
0

Premier article pour ma part sur Geekator et, tant qu’à faire, je m’octroie le droit d’inaugurer une nouvelle chronique et pas des moindres : 3 jeux de société actuellement en Kickstarter à suivre de près selon moi. Alors, avant d’attaquer cette chronique, je vais poser quelques bases :

 

– Les jeux cités seront en cours de financement participatif au moment où sort la chronique. Ba oui, le but c’est surtout de vous convaincre de participer, de vous donner tous les éléments pour savoir si oui ou non ça vaut le coup de soutenir tel ou tel projet.

 

– Je ne m’attarderai que sur des jeux qui sortiront en Français. Premièrement car ça limite un peu le choix (sinon je vous dis pas le bordel pour en sélectionner 3…) et deuxièmement car mon niveau d’anglais est franchement moyen.

 

Quelques informations supplémentaires concernant le langage employé pour les articles :

 

Backer(s) : les personnes qui ont pledge le projet

Pledge : un pledge, c’est la promesse financière que vous faites à l’éditeur ou à la personne qui kickstarte son projet. En général, il y a plusieurs niveaux de pledges pré-définis (version classique du jeu, version deluxe, early-bird, pledge libre…).

Stretch Goals (SG) : tous les bonus débloqués pendant la campagne kickstarter si le financement grimpe et dépasse des paliers définis.

 

Et voilà, je pense qu’on peut donc se lancer dans les 3 jeux en Français du moment ;).

Solomon Kane (Mythic Games)

On commence avec un « gros » jeu : Solomon Kane par Mythic Games. Le nom doit forcément parler à certains d’entre vous puisque Solomon Kane n’est autre qu’un personnage créé par Robert E. Howard (le mec qui a créé Conan, rien que ça !). Pour être honnête, je n’ai jamais lu un bouquin de Howard mais sachez juste que c’est une énorme référence dans le milieu de la littérature fantastique. Bref, une adaptation de Solomon Kane en jeu de figurine, forcément ça intrigue.

 

Alors que dire ? Déjà que les figurines sont belles et travaillées. Et mine de rien, vu qu’un jeu à figurine ça chiffre pas mal niveau budget, autant que le design soit de qualité ! A priori, l’on jouerait tous le même personnage (Solomon Kane pour ceux qui ne suivraient pas au fond de la classe) mais via 4 vertus qui représentent les vertus du dit-personnage (Courage, Justice, Temperance, Prudence). L’idée est assez intéressante et collerait bien, à priori, à l’univers des bouquins. Le reste du matériel reste classique : des figurines (créatures, ennemis, villageois ect), pas mal de cartes dans le jeu de base (+ de 400 avec les cartes de chapitre, les événements ect), des tokens et bien sur des tuiles « plateau de jeu ». Noté qu’un bon paquet de SG ont été débloqués, ce qui ajoute pas mal de contenu au jeu de base (des figurines, des cartes et même une nouvelle vertu !). Le jeu, quant à lui, est divisé en différents actes et chapitres. A priori, le jeu de base devrait déjà proposer un nombre d’heure de jeu assez conséquent.

 

Pour autant, la campagne commence à chiffrer pas mal si vous souhaitez investir sur la totalité de ce qui est disponible pour le moment : 110 dollars (environ 95€) pour le pledge de base (le early bird avec une extension offerte n’était dispo que pour les 24 premières heures du kickstarter). Ajoutez à cela 10 dollars pour l’extension The Right Hand of Doom (dispo gratuitement pour les chanceux ayant un early bird) qui ajoute 1 acte (10 chapitres), des nouvelles cartes et une superbe figurine représentant la fameuse « Hand of Doom ». Mais surtout, Mythic Games propose deux grosses extensions : « Heart of Africa » (55 dollars) qui ajoute 5 actes (50 chapitres), 29 figurines (dont une magnifique figurine « Red Horror »), des nouvelles tuiles et plus de 200 cartes ainsi que l’extension « Against the Vampires » (45 dollars) avec également 5 actes (50 chapitres), 27 figurines (dont une figurine de serpent géant) et tout un paquet de cartes et tuiles. Tout cela est super alléchant, il faut bien l’avouer mais pour tout ce beau pactole, il faudra débourser 220 dollars (et je ne compte pas les frais de port assez élevés), ce qui fait mal au porte-monnaie. Bien sûr, rien ne vous oblige à investir dans les extensions mais cela sera dommage de passer à côté.

 

Je pledge ou pas ? j’étais vraiment chaud pour pledge, j’avais même choppé un early bird dans les dix premières minutes (contenant donc The Right Hand of Doom gratos) mais après un mois assez chaud financièrement parlant, j’ai décidé d’abandonner le pledge. Pour autant, même si certaines personnes trouvent cela un peu cher, même pour un jeu de figurine, le jeu fait vraiment envie que ce soit dans l’esthétique ou le gameplay. Sachez qu’il vous reste jusqu’au 5 juillet pour vous décider ;).

 

Lien du kickstarter de Solomon Kane

Eferemis – Celestial Domination (DTDA Games)

Second projet pour DTDA Games avec ce Eferemis – Celestial Domination. C’est donc un jeu de stratégie où l’on joue une nation devant s’accaparer des territoires célestes avant les autres afin d’asseoir sa supériorité. Au programme, deux modes de jeu : un mode 1v1 définit comme « très compétitif » et un mode dit coopératif (2v2).

 

Vous pourrez jouer un des 9 capitaines réparties sur 3 nations présentes dans le jeu (Française, Anglaise et Espagnole). Niveau contenu, dans la version de base, vous aurez : 6 plateaux joueurs, 19 tuiles, des jetons ressources, bâtiments et bonus, des figurines « vaisseaux célestes », 8 cartes planètes, 36 cartes équipages, une bourse en coton et 2 aides de jeu. Si jamais vous craquez pour la version deluxe, vous aurez également une nappe Eferemis (exclu KS), 2 artworks signés et numérotés (exclu KS) et un carnet de bord Eferemis. Du fan-service donc. Enfin, il existe deux versions bundle (simple ou deluxe) qui comportent Light Hunters, le précédent jeu des développeurs (un jeu de cartes de 2 à 8 joueurs dans un univers d’Heroic Fantasy).

 

La première chose qui frappe, c’est l’esthétique du jeu. Sobre mais très propre et au charme certain. Le jeu est beau, les cartes ont un design qui ne plaira pas à tout le monde mais pour ma part, je suis très friand de ce genre de trait.

 

Chaque tour se déroule en trois phases : une phase d’exploration (on tire des tuiles et on les place), une phase de collecte (on récupère des bonus et/ou des ressources) et enfin une phase tactique (déplacer ses vaisseaux, utiliser un bonus une carte équipage, acheter une frégate, construire une forteresse ou un galion ou encore conquérir une planète). Basique mais efficace selon moi. Notez qu’il existe une démo « en ligne » pour tester le jeu (oui oui en ligne, je n’ai pas encore essayé mais ça m’intrigue).

 

Enfin, car je suis sûr que ça vous importe un minimum, quid des prix ? Le pledge de base est à 42€ (+ 5€ de fdp pour la France), ce qui est franchement abordable et cohérent avec le matériel et le type de jeu. Le pledge deluxe est à 69€ (7 euros pour les fdp) et les bundles vont de 67€ à 94€ selon que vous choisissiez la version simple ou deluxe. Sachez que le jeu n’est pas encore financé (28k sur les 30k demandés) mais sachant que le KS vient de commencer et qu’il reste 20 jours de campagne, aucun doute sur la viabilité du projet quant à son financement final.

 

Je pledge ou pas ? Pour le moment non mais ça risque d’arriver ! Le jeu est attrayant  mais j’attends de voir si d’autres projets ne pointent pas le bout de leur nez entre temps. Si vous êtes tentés par ce jeu, je vous déconseille la version deluxe qui n’apporte rien au jeu hormis du fan-service. Le bundle peut-être néanmoins intéressant sachant que leur précédent jeu a reçu de bonnes critiques.

 

Fin de la campagne le 10 juillet.

 

Lien pour le kickstarter de Eferemis – Celestial Domination

Neta-Tanka (La Boite de Jeu)

On termine avec mon coup de cœur : Neta-Tanka. Edité par la Boite de Jeu (Huns, Montana, Ilos, Outlive…) soit un gage de qualité, Neta-Tanka est un jeu de placement d’ouvriers avec deux petites particularités : la présence de liaison (entre plusieurs zones de placement) permettant de récolter des bonus et un principe de générosité que je ne vais pas vous expliquer ici car la page du kickstarter de Neta-Tanka le fait très bien. Je ne vais donc pas parler des règles qui sont parfaitement claires sur la page du KS. Par contre, l’on peut parler de l’esthétique fabuleuse du jeu, de son financement acquis en 24 minutes (!!!) dû à une campagne minutieusement préparée par la Boite de Jeu et surtout un professionnalisme à toute épreuve. Attrayant, le jeu l’est carrément pour peu que l’on aime ce type de jeu.

 

Au programme deux pledges sont dispo (le early bird n’est plus dispo, étant limité à 600 backers) : le basic pledge (44€) et le deluxe pledge (56 euros) qui ajoute des boites de rangement ainsi que du matériel un peu plus personnalisé et plus ergonomique (le matériel de base fait déjà carrément l’affaire mais ça fait toujours plaisir).

 

Je vais m’arrêter un peu plus sur les SG débloqués jusque là qui sont vraiment bien calibrés et intéressants : au delà des cartes supplémentaires en tout genre qui vont permettent encore plus de rejouabilité, la Boite de Jeu a eu la bonne idée d’ajouter un 5ème joueur en SG (le jeu était initialement prévu de 2 à 4 joueurs), un mode solo (!!), un verso expert pour le plateau de jeu (qui sera enneigé pour l’occasion et qui justifie le fait qu’il y ait moins de ressources à disposition) et surtout une extension « plateau montagne » d’une valeur de 15 euros offerte à tous les backeurs. Autant dire que l’éditeur ne se moque pas du monde et propose une campagne menée d’une main de maître et qui remercie chaleureusement les backers. Il ne vous reste que 8 jours pour participer et ça serait vraiment bête de passer à côté de ce futur hit.

 

Je pledge ou pas ? J’ai pledge le early bird (Deluxe edition à prix réduit) à la minute où le KS fut en ligne. Et je ne lâcherai pas mon pledge, ça c’est sûr. Un incontournable.

 

Fin de campagne le 27 juin.

 

Lien pour le kickstarter de Neta-Tanka

Et voilà, c’est terminé pour ma part ;). J’ai dû faire des choix bien évidemment, histoire de faire concis. Mais je vous quand même vous mettre quelques liens de KS qui se terminent plus ou moins bientôt. Ils sortiront tous en Français également donc allez jeter un œil si l’envie vous en prend.

Goblivion
Gorus Maximus
1347 – The Black Plague

Comments
  • Punkmone1

    26 juin 2018

    Si j’étais riche, j’en aurais pris un ou deux…

  • Chab2

    27 juin 2018

    Haha tu m’étonnes 😉